La maîtrise des coûts est indispensable pour assurer la pérennité de toutes les entreprises. C’est encore également vrai dans le secteur industriel. C’est pourquoi il est essentiel de disposer d’outils permettant de faire des simulations de coûts par produit, par projet et par affaire, mais également de vous fournir les données sur les coûts réels, qu’ils soient directs ou indirects. Voyons comment l’ERP peut vous aider à suivre l’ensemble de vos coûts dans cet article.

Les coûts directs : un impact immédiat sur la production

logiciel erpD’une manière générale, les indicateurs permettent de suivre les performances d’une entreprise dans des domaines stratégiques. Certains permettent de faire des analyses plus opérationnelles. Pour un industriel, les indicateurs (ou KPIs) les plus importants à surveiller sont les délais et les prix de revient, ainsi que la gestion des stocks. Il est primordial de surveiller les coûts de matière première, de main d’oeuvre ou encore de sous-traitance. Ils ont un impact direct sur la production. 

Comme principal indicateur, le prix de revient sert véritablement la définition et l’exécution de la politique industrielle et commerciale de l’entreprise. Il permet, par exemple, de répondre à la question suivante : dois-je fabriquer le produit ? Si oui, comment ? Le prix de revient définit le prix de vente et la marge. Cet indicateur permet également d’évaluer le coût des dysfonctionnements et de contribuer à l’amélioration des processus industriels et commerciaux. Comment ? En calculant le théorique et en analysant le réel. Ce qui sera d’autant plus précis si vous disposez du détail des coûts de revient par composant et par étape du cycle de production. Le prix de revient prévisionnel permet aussi d’anticiper un taux de marge pour le lancement d’un nouveau produit. Il peut être  comparé avec celui de produits similaires, tout en anticipant des hypothèses telles que les rythmes de production, les volumes de production, les prix d’achat…

Votre ERP devient votre meilleur allié : en définissant des KPIs précis sur vos coûts, vous obtenez une vision en temps réel de votre activité, permettant ainsi de prendre les décisions adaptées à votre situation. Parmi les indicateurs, on peut par exemple citer le ratio coût par matière, par machine ou selon la main d’oeuvre. Cela permet de mettre en évidence les aspects sur lesquels il faut être vigilant. Vous pouvez ainsi disposer de tableaux de bord très visuels mettant en avant les indicateurs les plus pertinents pour vous. Mais pour cela, il vous faut disposer d’un outil agile, permettant de gérer les coûts par projet, par article et par affaire. Rien ne sert d’analyser l’évolution des coûts de tous vos produits, mais seulement du top 10 sur les deux dernières années : vous pourrez déjà disposer de data intéressantes pour vos analyses. Il est indispensable de garder à l’esprit l’ensemble des indicateurs clés de votre entreprise et de s’assurer que votre ERP industriel aura la capacité de fournir ces KPIs.

Les coûts indirects : éviter les mauvaises surprises

coûts industrieMais les coûts directs ne sont pas les seuls à devoir être pris en compte, il y a aussi tous les coûts indirects, tels que les coûts de structure, d’amortissement des machines, d’immobilisation, de transport, de non-qualité… Ces derniers sont plus difficiles à estimer et sont bien souvent ignorés par les industriels. Cependant, ils peuvent représenter une part importante des dépenses. On peut également évoquer les frais d’approche comme les douanes (en cas d’import/export), les coûts de transport, de mise en production… Il est important de les intégrer dans la boucle de régulation pour avoir un impact immédiat sur le budget et les prévisions

Pour réduire ces coûts indirects, utilisez les données à disposition, renseignées par vos équipes et disponibles dans votre ERP, votre MES ou encore votre GMAO. Calculer votre série économique vous permettra de définir les quantités à produire pour minimiser et amortir les coûts indirects, voir si vous avez besoin de sous-traiter ou non… Ainsi, vous optimisez vos dépenses et obtenez des analyses prévisionnelles de vos budgets plus précises, des planifications de fabrication optimisées en temps réel, des simulations de scenarii pour évaluer les différents coûts et choisir la meilleure option pour votre entreprise. Sans oublier qu’un référentiel de prix et de fournisseurs permet de faire le meilleur choix en termes de qualité, coûts et délais. 

Disposer d’un ERP prenant en compte tous les coûts offre aux PMI un accompagnement essentiel dans le processus de production. Privilégiez un outil agile, qui vous permet de faire plusieurs simulations, de disposer d’informations en temps réel et d’ajuster votre planification rapidement. Les modules analytiques et prévisionnels permettent d’être plus précis dans la description de vos processus et d’avoir une meilleure maîtrise des coûts directs et indirects. Vous souhaitez en savoir plus ? N’hésitez pas à nous contacter.

livre blanc ERP PMI

Johann Sallée

Par Johann Sallée, le 19/12/2019

Share This