De nombreuses entreprises industrielles ne sont pas seulement des fabricantes, mais également des conceptrices. Il leur est alors nécessaire de faire le lien entre conception et production pour une meilleure maîtrise de la qualité et des coûts. Et cela passe par une collaboration optimale entre les équipes des bureaux d’études et de la production. Encore une fois, le digital peut être votre meilleur allié. Comment ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Une approche globale des projets pour plus de maîtrise

GPAO conception

Dans l’industrie, on utilise beaucoup le cycle en V : de la conception au design, puis à la validation et à la certification, en cinq étapes :

  • Le concept : c’est l’étape où on recherche les solutions répondant à la demande, où les fournisseurs sont consultés et il y a éventuellement un premier prototype.
  • La conception préliminaire : durant cette étape, d’autres maquettes numériques sont réalisées, des simulations également et les solutions sont évaluées techniquement. De nouveaux prototypes peuvent être fabriqués.
  • La conception détaillée : c’est pendant cette étape que les spécifications détaillées du produit sont réellement définies.
  • La réalisation produit : le processus de fabrication en volume est défini (par le bureau des méthodes). Le produit peut être fabriqué, suivi et livré.
  • La validation et la certification : enfin, c’est durant cette étape que l’on va certifier et valider le produit avant de lancer la production en volumes.

Le fait de disposer d’un référentiel commun permet d’harmoniser les processus et les méthodologies de travail, ce qui donne une visibilité claire sur l’avancée des différentes étapes. Pour cela, il est nécessaire de planifier les actions et suivre la tenue des jalons : de la conception à la commercialisation, en passant par le développement et la fabrication. Il est également important de bien communiquer avec les différents intervenants du projet (bureau d’études, des méthodes, responsables d’atelier, acheteurs, magasin) : transmettre les bonnes informations et alerter en cas d’anomalie ou de retard.

Un bon pilotage passe par un bon suivi de l’avancement et une priorisation des activités. C’est donc pourquoi il est primordial de disposer d’une vision transversale de la conception à la fabrication. Les indicateurs, les plannings, les coûts sont des mines d’or pour les responsables des développements de produits qui peuvent ainsi ajuster les actions en cours, communiquer efficacement avec les équipes concernées (la production, le bureau d’études) et tracer et valider les écarts par rapport aux prévisions. Intégrer la phase de conception à l’ERP industriel est donc réellement bénéfique pour toute industrie qui conçoit et fabrique : cela permet de connaître le coût de chaque étape, de contrôler la rentabilité de l’ensemble du projet, sans attendre qu’il soit terminé.

Faire le lien avec le bureau d’études pour évaluer la rentabilité des projets industriels

collaboration conception production

Pour obtenir une meilleure efficacité dans la gestion de projet, disposer d’outils numériques performants est un réel atout. La connectivité du logiciel de conception (CAO) avec les solutions de gestion (ERP ou GPAO) permet de mettre à jour les informations en temps réel, de synchroniser les calendriers ou encore de faciliter le reporting. Cela donne également des informations sur les intervenants du projet (chef de projet, responsable méthode, responsable production, chef de produit…), favorisant ainsi le gain en temps lorsqu’il s’agit de s’adresser à la bonne personne pour l’avancement d’un projet. C’est le moyen de disposer d’un référentiel unique, favoriser la circulation de l’information au sein de l’entreprise, comme évoqué plus haut.

Mais surtout, cela permet d’évaluer les coûts à chaque étape pour vérifier la rentabilité globale du projet. Disposer d’une vue d’ensemble tout au long de la conception du produit permet de connaître le détail des coûts pour les ajuster ou, le cas échéant, interrompre un projet si ce dernier ne rentre pas dans les clous du budget des clients.

Ce lien entre bureau d’études et production garantit la faisabilité du produit. Il permet aux concepteurs de se rendre compte des réalités et des contraintes de leurs collègues en  production et inversement. Ces équipes sont amenées à collaborer en permanence, leur mettre à disposition des outils simples et fiables est donc facilitateur pour leurs métiers respectifs. Là encore, pour que cela soit possible, il faut que votre ERP ou votre GPAO puisse s’interconnecter facilement. Et c’est justement le cas d’Open-Prod.

Raphaël Maudet

Par Raphaël Maudet, le 08/07/2020

Share This