Qu’il s’agisse d’une première mise en place ou du remplacement d’une solution existante, le choix de votre logiciel ERP ne doit pas être négligé. Il est nécessaire de bien comprendre les besoins de tous les métiers de votre entreprise avant de sélectionner votre nouveau logiciel. Pour vous guider dans votre choix, nous avons décidé de vous livrer une check-list complète pour la mise en place de votre futur ERP industriel.

La définition et la priorisation des besoins et objectifs

ERP industrielDans un premier temps, il est indispensable de définir vos besoins et ceux de vos collaborateurs. Cette phase vous permettra de revoir ou de confirmer vos objectifs et d’orienter vos recherches vers un ERP qui répondra à vos attentes. Pour cela, vous devez vous poser les questions suivantes : quels sont les points faibles du système actuel ? Quels sont les futurs projets ? Quelles sont les demandes de mes collaborateurs ? Quels processus doit-on repenser ? N’hésitez pas à prioriser vos besoins. En effet, la mise en place d’un ERP peut impacter votre organisation interne, il est donc nécessaire de procéder par étapes et de définir des priorités. Sinon, cela risque de se solder par un échec et votre budget va exploser.

La connaissance de votre métier

Certains ERP sont généralistes, alors que d’autres sont spécialisés sur un secteur d’activité ou un métier. Les deux options présentent des avantages et des inconvénients. Cependant, en choisissant un partenaire qui connaît votre métier, vous avez l’assurance que les fonctionnalités proposées répondront à vos besoins, sans nécessiter trop de développements sur-mesure. Privilégiez également un intégrateur qui détient un réel savoir-faire dans votre secteur : en capitalisant sur son expérience, il sera à même de vous challenger et de vous accompagner tout au long du déploiement. N’hésitez pas à interroger les références du prestataire que vous avez sélectionné pour conforter votre choix.

La modularité

fonctionnalités erpVotre futur ERP doit vous offrir un environnement favorable au pilotage et à la prise de décision. Il faut qu’il s’adapte à votre organisation, et non le contraire. Pour cela, privilégiez une solution modulaire, qui saura évoluer au gré de vos besoins (internationalisation, GMAO, mobilité du personnel, connexions EDI…). Ainsi, vous pouvez déployer ces nouvelles fonctionnalités au fur et à mesure, sans développements longs et fastidieux, avec un ROI rapide et mesurable. Vous devez être agile pour répondre aux exigences de vos clients : il faut donc vous équiper de solutions flexibles.

L’adoption par les utilisateurs

Parce que ce sont vos collaborateurs qui utilisent l’outil ERP au quotidien, il est primordial qu’il soit facile à utiliser. Pour une adoption rapide du logiciel par vos salariés, privilégiez une solution qui dispose d’une interface claire, ergonomique et personnalisable. S’ils ne trouvent pas l’information qu’ils recherchent, ils risquent de ne pas utiliser leur ERP correctement et de s’en détourner. N’hésitez pas à les accompagner et à les former pour une appropriation plus rapide. Par exemple, en privilégiant une interface web, la navigation sera plus fluide pour votre utilisateur qu’une interface sur poste.

La mobilité

choix ERPVos collaborateurs se déplacent de plus en plus au sein de votre organisation ou en externe. Disposer d’un accès à l’ERP directement depuis un autre poste, depuis une tablette ou un mobile est un avantage non négligeable. N’hésitez donc pas à choisir une solution full web, permettant aux utilisateurs de se connecter grâce à leurs identifiants où et quand ils le souhaitent. Vous évitez ainsi des pertes de temps et de productivité. La règle d’or reste l’ATAWAD : Any Time, Any Where, Any Device (N’importe quand, n’importe où, depuis n’importe quel terminal).

La connectivité avec les autres outils de votre entreprise

Ce n’est plus à prouver, l’heure est au partage de données et à l’automatisation de la saisie. Votre ERP étant la colonne vertébrale de votre entreprise industrielle, nous vous encourageons à choisir une solution qui se connecte à vos autres outils tels que votre MES ou votre CRM. Vous évitez ainsi les doublons, les erreurs liées aux ressaisies, la répétition des tâches… De plus, tous vos collaborateurs disposeront des mêmes informations issues du logiciel maître (l’ERP), facilitant ainsi la collaboration.

La facturation, l’hébergement et le type de licence

choix erp industrielLe coût est évidemment un critère clé dans le choix de votre ERP. Différents types de facturation existent : à l’utilisateur, au module, avec ou sans hébergement… Pour orienter votre choix, il est nécessaire de savoir si vous souhaitez héberger votre logiciel sur vos serveurs ou confier son hébergement à votre prestataire. Êtes-vous prêt à passer au cloud ? Quel base de facturation préférez-vous : à l’utilisateur ? Au module ? En répondant à ces questions, vous écarterez naturellement certains éditeurs. 

Bien évidemment, cette liste est non-exhaustive et sera amenée à être complétée suivant vos besoins. Cependant, en suivant cette check list, vous disposez déjà d’un éventail de critères pour vous aiguiller dans votre choix. Privilégiez un partenaire à votre taille, qui sera plus à même de comprendre vos enjeux et répondra plus rapidement à vos demandes. Si vous souhaitez en savoir plus sur Open-Prod, n’hésitez pas à nous contacter.PMI et performance

Nais Lefebvre

Par Nais Lefebvre, le 23/07/2019

Share This